Première grande réforme sociétale du quinquennat Macron, le projet de loi de bioéthique arrive mardi à l’Assemblée nationale. Conscients qu’obtenir un retrait du texte sera compliqué, les anti-PMA espèrent tout de même réussir à mobiliser.

Spread the love