Le directeur général de l’Institut national de l’environnement industriel et des risques a déclaré mercredi “possible” l’émission de dioxines après l’incendie à Rouen. Des voix s’élèvent pour demander de nouvelles publications d’analyses.

Spread the love