De nouvelles analyses réalisées par l’observatoire régional de l’air montrent “une légère augmentation” des concentrations d’une certaine famille d’hydrocarbures, d’après les relevés réalisés deux jours après l’incendie de l’usine Lubrizol.

Spread the love